mardi, 18 juillet 2023 12:37

Achat d'un bien à Brest : les 5 erreurs à ne pas commettre

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Achat d'un bien à Brest : voici 5 erreurs à ne pas commettre

Vous êtes à la recherche d'un appartement ou d'une maison à vendre à Brest ? Vous faites le bon choix, puisque la cité du Ponant jouit aujourd'hui d'un grand dynamisme. Outre ses activités portuaires traditionnelles, la ville est aujourd'hui un grand vivier d'emplois dans le domaine des services. La métropole bénéficie également d'un grand dynamisme culturel et d'un attrait touristique croissant.

Voici les erreurs à ne pas commettre si vous souhaitez acheter une maison ou un appartement dans le chef-lieu du Finistère, qu'il s'agisse d'un premier achat ou non. En évitant ces écueils, vous pourrez ainsi optimiser votre acquisition, qu'elle soit à vocation résidentielle ou dans le cadre d'un investissement.

1. Ne pas définir son projet immobilier

L'absence de projet pour votre achat à Brest est la première des erreurs à éviter lorsque vous achetez un appartement ou une maison à Brest. Par projet, il faut penser la destination future du bien, des travaux à prévoir et des améliorations à apporter. Un projet bien étudié aide à définir le budget nécessaire pour financer entièrement l'acquisition d'une maison un d'un appartement.

Un logement destiné à devenir votre résidence principale doit idéalement se rapprocher de votre lieu de travail ou des lignes de transports en commun. Cela orientera ainsi le choix du quartier. Entre Bellevue, Recouvrance, Brest Lambézellec et Saint-Pierre Quilbignon, le choix des quartiers résidentiels est vaste dans la cité du Ponant. Ces quartiers conviennent également pour un investissement locatif résidentiel.

Si vous comptez investir dans l'immobilier locatif à visée touristique, il faut s'orienter vers l'hyper centre de Brest. Cela correspond essentiellement au quartier intra-muros où se concentrent les sites culturels et les lieux de sortie (château de Brest, musée de la Marine, Atelier des Capucins…). Le périmètre qui inclut les rues proches du port de commerce constitue les meilleurs quartiers pour réaliser un investissement meublé ou touristique.

N'hésitez pas à pousser vers d'autres villes proches si vous souhaitez profiter de la proximité de Brest à prix raisonnable. Saint-Renan plaît ainsi pour son charme villageois. Du côté de Plouzané, la tranquillité du hameau est un atout majeur si vous ne souhaitez pas bénéficier l'animation de la ville. 

2. Ne pas vérifier les documents et l'historique d'une copropriété

         La grande majorité des biens immobiliers à vendre à Brest est constituée d'appartements dans l'ancien. Avant de signer un compromis de vente, prenez le temps de vous informer sur l'historique des travaux de l'immeuble. Certains biens nécessitent en effet de grands investissements pour se conformer aux exigences énergétiques et au DPE. Si les améliorations n'ont pas encore été effectuées, vous devrez prévoir un budget supplémentaire en guise de charges.

         N'hésitez pas à faire appel à une agence immobilière basée à Brest pour vous assister dans l'interprétation du dossier du syndic. Associez cette étape à un mandat de recherche pour minimiser vos frais de dossier. L'expert vous aidera ainsi dans l'analyse des chiffres comptables qui témoignent de la bonne ou de la mauvaise gestion de l'immeuble. Vous saurez alors si la partie commune est bien entretenue et si les occupants sont en règle. Une copropriété très bien tenue vous garantit une meilleure qualité de vie et vous évite d'entreprendre les travaux onéreux.

3. Ne pas déterminer votre capacité de financement

         Avant d'entamer tout projet d'achat de maison ou d'appartement sur Brest, il convient d'approcher votre banquier afin de déterminer votre capacité de financement. Cela dépend entre autres de votre salaire, de votre statut professionnel (CDI, CDD, intérim…) et de vos autres prêts en cours (crédit auto, crédit conso…). Cela peut également être fonction de votre épargne qui peut constituer un apport initial. Basez-vous sur le prix moyen du marché pour effectuer votre estimation du prix d'achat et le comparer avec votre capacité de financement réel.

Avec la hausse actuelle du taux d'emprunt, de nombreuses banques sélectionnent les dossiers de crédit immobilier avec parcimonie. N'hésitez pas à utiliser un comparatif en ligne pour trouver la meilleure offre. Vous pourrez également faire appel à un courtier pour découvrir les meilleures propositions. Certains établissements intègrent vos différentes allocations dans le calcul de votre taux d'effort, d'autres non.

Si vous achetez à deux, vous aurez plus de chance à obtenir un prêt immobilier pour l'achat d'un appartement ou d'une maison. Pour les couples, un achat immobilier à deux comporte néanmoins quelques contraintes légales qu'il faut prendre en compte en cas de séparation ou de revente. Cela met en effet fin au régime de l'indivision. N'hésitez pas non plus à mettre en concurrence les offres d'assurance emprunteur. Vous pourrez économiser plusieurs centaines d'euros sur la totalité du prêt.

4. Occulter les frais de notaire pour l'achat de votre appartement ou maison à Brest

         Le coût de l'acquisition de votre maison ou appartement à Brest ne se limite pas au prix d'achat. Le prix d'un bien immobilier comporte d'autres frais. Il faut ainsi tenir compte des frais notariaux. Cela représente généralement entre 7 % et 8 % du montant pour un bien ancien. Pour un achat dans le neuf, les frais sont moins importants, avec des frais qui représentent 2 % à 4 % du prix immobilier.

         Les frais sont à payer au moment de signer l'acte de vente authentique et sont entièrement à la charge de l'acheteur. En plus de la rémunération propre du clerc de la République, le montant inclut les débours et les frais de mutation. S'il y a la signature préalable d'un compromis ou d'une promesse unilatérale de vente, le paiement de l'avance aura également lieu chez le notaire.

         De nombreux acheteurs ont le coup de cœur pour Brest et se précipitent dans leur initiative d'acheter. Au moment de réellement signer le compromis de vente, ils se rendent compte que leur budget ne permet pas de financer le bien en question, car ils n'ont pas tenu compte pour payer les frais de notaire, obligatoires dans toute transaction immobilière lors de l'acquisition. Le risque est de rater une excellente offre, d'autant que le délai de vente se raccourcit considérablement dans la cité du Ponant.

5. Effectuer la visite de la maison ou de l'appartement dans la précipitation

         La visite d'un bien dans la ville de Brest est une étape cruciale dans le processus d'achat d'un bien. Une annonce vous a séduite ? Vous avez confié un mandat à un chasseur immobilier ? Quel que soit le cas, la visite de l'appartement ou de la maison doit se dérouler minutieusement. La précipitation pour devenir propriétaire fait partie des 5 erreurs à éviter avant votre achat immobilier à Brest. La décision d'achat est en effet conditionnée par de nombreux détails et vous saurez si l'estimation est justifiée. 

         N'hésitez pas à imprimer les différentes photos et l'annonce rédigée pour vérifier la conformité de la réalité aux informations publiées par le professionnel de l'immobilier. Et comme chaque détail compte, n'hésitez pas à dresser une check-list des éléments à vérifier (les ouvertures, le chauffage, les installations électriques, la cuisine, les sanitaires…) en plus de la configuration globale.

        N'hésitez pas à montrer les imperfections que vous constatez à votre agent immobilier. Ce sont des éléments qui peuvent influencer au moment de négocier le prix, car il faudra entreprendre les travaux pour remettre le bien en état. N'hésitez pas à discuter avec le syndic de copropriété pour discuter des parties communes. Du hall d'entrée à l'état des couloirs en passant par les éventuels espaces extérieurs, l'état de dégradation des espaces à ciel ouvert influe également sur le prix du bien. 

Finist'Armor

Lu 583 fois Dernière modification le mardi, 11 juin 2024 09:26

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.